Récital de théorbe – 18 novembre 2018

Le récital

 

Pour vernir son nouveau CD « Calling the muse », tout juste récompensé de 5 dispasons, Bruno Helstroffer est venu nous jouer quelques œuvres classiques au théorbe de Kapsberger, Piccininni et de Visée, mais en les mêlant à quelques compositions et variations plus personnelles d’une façon très originale.

Pour jouer une suite de Bach (la 2ème, initialement empruntée à un ami violoncelliste), pas de souci: il lui suffit d’un soupçon de créativité, et hop, voilà le théorbe porté au-delà de sa zone de confort, et c’est franchement réjouissant!

Imaginatif, communicatif, Bruno Helstroffer nous a même proposé de boire un thé avec Bach, mais… tout simplement, avec une joie tout enfantine: essayez donc de boire un thé sur une balancelle! I

ll nous a aussi fait voyager, en Inde et en Afrique de l’Ouest, chez les mandingues dont la kora a inspiré certains arrangements de son nouveau CD.

L’artiste

 Bruno Helstroffer, théorbiste professionnel (France)

 

L’instrument

Théorbe de 2009 (M.Ottiger)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code